Skip to main content

Encore dimanche

Party d'anniversaire pour les enfants à la maison. Mes beaux parents, une belle-soeur et son mari, mon père et sa blonde. C'était l'fun, ça m'a fait du bien de voir des gens et de rigoler. J'ai fumé un joint avec mon père et on a eu une conversation sur le culte du héro qu'ont les américans, entre autre Donald Trump et Martha Steward, on a bifurqué vers Halliburton, Michael Moore et Chantal Hébert... Complètement décousu, mais on se comprend :) La belle famille... sont ben fins... du ben bon monde. Mon beau frère veut coucher avec moi, c'est pathétique son affaire. J'essaye d'être distante, je ne m'assois jamais à côté de lui, je n'entame pas de conversation avec lui... Ça fait des années qu'il m'envoie des regards, qu'il essaye de se coller quand on se fait la bise. Come on, là. Oublie ça.

Il faut que je règle mes affaires. Il faut que pense à ma famille. Il faut que je fasse quelque chose avec mon couple. L. est plus attentif ce weekend, on a même baisé et il n'avait pas sniffé. Il était chaud par exemple. Il voit bien que je m'éloigne. Je vois bien qu'il essaie à sa façon. Je ne sais pas si c'est assez. C'est loin d'être tout de sa faute. J'assume mes responsabilités. C'est pas seulement à cause de nos problèmes d'intimité. Je change. Ce qui me suffisait avant n'est plus assez maintenant. Ce dont je n'avais pas besoin avant me manque maintenant.

Je dois décider si j'ai envie de vivre ces changements avec lui. Si j'ai envie de continuer mon chemin avec lui. Je ne peux pas lui demander de changer. Mais est-ce que lui peut accepter mes changments? On s'en parle un peu des fois. Pas de séparation, mais de changement. Il a vécu de gros changments dans sa vie professionnelle dans les derniers six mois. Je l'ai appuyé, encouragé, aidé autant que j'ai pu. Je suis épuisée. J'essaie de lui faire comprendre, sans vouloir le faire se sentir coupable, que ces derniers mois ont été difficiles pour moi aussi. Que les changements dans sa vie m'ont affectée aussi. Je ne veux pas une tape dans le dos, je veux juste qu'il comprenne qu'il n'est pas seul. Ah oui, je l'sais... c'est tout ce qu'il trouve à dire.

Alors c'est l'fun d'avoir de la visite, de changer l'air. De voir des gens que je connais, qui me connaissent, que j'aime, qui m'aiment. Parce que je me sens bien seule ces jours ci.

Comments