Skip to main content

La monnaie du soleil

 

Un moteur gris dans le brouillard
Me pousse au fond de nulle part entre les anges dans le soir

 

Enfin, pas tout à fait nulle part. C'est au fond que je suis arrivée. Je l'ai touché, goûté même. Est-ce que j'ai essayé de sortir tout de suite? Non. Parce que je voulais sentir mes pieds pris dans  la boue. Le froid, le mouillé entre mes orteils. J'ai ouvert mes bras, tendu les mains et passé mes doigts sur les paroies de mon puits. Humides, gluantes. Gratté avec mes ongles, pour m'assurer qu'ils seraient sales. Une trace.

Parce que j'en sors. Oh oui. C'est sec par endroit. C'est là que je met les pieds, en attendant que ça sèche plus haut. J'ai des fois le bruit de ma respiration dans les oreilles, et je me demande si c'est vraiment la mienne, si je respire encore, si c'est pas l'écho de la chute. Le fond descent, je monte, et pourtant je ne vois rien, ne sens rien, ne pense plus. Monter, monter, monter, c'est tout ce que je peux faire.

La sortie, le haut, tout en haut, c'est comme un aimant. Comme l'était le fond. Mais je sais, je sais, que c'est une illusion. Que l'attraction ne dépend pas de l'aimant. Ce n'est pas en haut ou en bas qu'il faut chercher. Chacun leur tour ils m'attireront. Et j'aimerai chaque moment passé en leur présence, tout en me disant que je dois partir, que je dois monter... ou descendre.

Entre les deux. Perchée, perdue, suspendue dans le vide du centre, du milieu. Ce n'est jamais un non-retour. Le fond est mou, maléable. On peut toujours creuser. Le haut est infini, ouvert sur le ciel toujours clair, toujours bleu. Et même quand il est gris il est beau. Il m'appelle pour le moment. Alors je monte, oui, c'est vrai, je monte. Sans bagage. J'ai tout laissé en bas. Je serai de retour bien assez vite.

Comments

frenzY said…
Sans bague-âge, prendre le haut des puit monter. même les ongles noirs dMessayer, noirs de boue de vouloir être ciel mais marécage tout de même.

Over the rainbow oui un peau. Mais avant y a la pluie, la bouette, le vaseau des pas entre les doigts. I know, mais sunnnnn. Here come the sun...

lalalalalala

Here come the Sun.....
It's all right........
swan_pr said…
Little darling, the smiles returning to the faces
Little darling, it seems like years since it's been here

oui, un peu plus haut, un peu plus loin. on va s'y rendre, c'est certain... c'est certain?
FrenzY said…
Oui c'est certain. On va s'y rendre. en sol. hier. aujourd'hui. deux mains. bouche. langue. escape. only awake.

Love-soeur xx
Harry Steed said…
Cela fait plusieurs jours que je tourne autour de ce texte sans pouvoir trouver les mots exacts de ce que je voudrais dire!!
Peut-être à cause de ce va et vient permanent!
Un coup vous êtes en haut, un coup en bas, un coup en haut, difficile de vous parler...
Vousne voulez pas vous arrêter deux minutes?

Harry steed