Skip to main content

We'll come and hit the streets, lookin for soul food and a place to eat

Dans quelques jours on embarque sur le train pour New York. Cinq jours complets dans la ville que j'aime. Cinq jours de découvertes, de rires, d'épuisements, d'émerveillements, d'aventures. Pas trops de tourist traps, sauf l'observatoir de l'empire. Pas le choix. Y a un petit resto Éthiopien à côté de notre maison. Little Italy et Chinatown à nos pieds. Bleecker & Bowery à deux minutes de marche, juste pour le fun, juste pour marcher sur le même trotoir que les fantômes de l'underground. St-Marks Place pour les ados, bien sûr. On prendra une journée complète s'il le faut pour Central Park, pour les shows non stop de la foule, le picnic on the Meadow et la promenade dans Strawberry Fields. Je veux aussi toucher Alice. Qui m'a toujours fait peur. Visiter Juilliard et la biblitohèque de la 42ième et enfin passer les lions! Les diriger doucement vers Times Square la nuit tombée et voir leur visage dans la lumière de la ville, et les prendre en photo juste là où tout le monde prend sa photo. Il y aura aussi Coney Island, le pont de Brooklyn, les cloitres. Et tellement d'autres choses, tellement d'autres possiblités. Y la bouffe! Les livres! La musique! Les films!

Quelques jours. Mon niveau de stress commence à toucher la petite ligne rouge. Quelques jours de plus sans toi, ce qui m'attriste tant. Je ferai comme si. Mais ce ne sera rien de comparable à comme ça.

Alors ce sera ici que nous poserons nos bagages et nos têtes engourdies et nos pieds morts. Il y aura l'internet et la télé pour les soirées (on ne pourra pas passer nos soirées au bar... ils sont mineurs après tout!). Un frigo pour le jus et un four grille-pain pour les croissants. Dans notre petite maison à New York.

Comments

Génial tout ça! Moi aussi j'adore New-York même si je n'y suis allé que deux fois...

Bon voyage!
swan_pr said…
il est jamais trop tard! je t'en reparle à mon retour, ça te donnera peut-être le goût d'y retourner... merci beaucoup!
Enrique said…
Stie. NY c'est LA ville. Je passe mon temps à espérer qu'ils la déménagent ailleurs qu'aux États. Comme ça j'irais y vivre sans hésitation. S'ils l'installaient à côté de Paris, avec une station de métro commune ?! Ça serait pratique en tabarouette !
swan_pr said…
hahaha Éric, t'es trop drôle!! :)) là je capote un peu, pas de nouvelles de ma fantastique "locatrice". c'est tu le temps de paniquer? Penn Station un samedi soir avec deux ados, ça me tente pas de chercher où coucher :s
Enrique said…
Je crois bien qu'il est exactement l'heure de paniquer !
[...] arrive à la maison. Ouf. Sur le coup je rush. Y a personne et des graffitis sur la porte. Un noir sort de la chevy van [...]