Skip to main content

I wanna be her sometimes

her

Comments

C'est bien d'avoir de l'ambition!
McComber said…
Mouiiih… Elle était pas mal… uhm…
Inuk said…
Ado, on a tous fanstasmé sur sa poitrine dans le film Les Pétroleuses... ;) (Je devrais peut-être parler du Guépard, mais je serais malhonnête...)
Gomeux said…
Kofkofkof.
Je savais pas qu'elle avait ses talents là en plus...
Gomeux said…
Ses talents, oui, mais CES, bien sûr, ces.
Elle m'a brulé la rétine et le jugement.
swan_pr said…
Voyou: des rêves Voyou, des rêves... ;)

É: mmmouais t'as raison, pas pire...

Inuk: c'est une enveloppe de fantasme... la poitrine, ouais, mais les yeux, la peau, le menton, le, les, ahhhh

Gomeux: je te comprend! des talents bioniques, radioactifs, corrosifs...

C'est une image bien sûr. j'aimerais aussi avoir le cul et les jambes de Gisele Bundchen mais bon. Cette photo en particulier me touche, parce que c'est Sophia, mais c'est son personnage, c'est aussi tout ce que ça véhicule sur la perception de ce qu'on aimerait être, ce qu'on pourrait se permettre d'être si on était Sophia.
McComber said…
Moi j'ai une ex qui rappelait beaucoup Bundchen. Euh… son prénom, en fait.
helenablue said…
Cette photo me touche aussi ,
bien sûr , il y a les seins , le regard , la sensibilité là , à fleur de peau , et cette présence , cette force en elle , cette féminité ...

Mais ne peut-on pas le véhiculer sans être Sophia ?


@ Mc Comber : de Bundchen , que le prénom ?
McComber said…
Pour le reste, elle ressemblait à Dany DeVito. Mais non, je blague. Elle était hot-hot-hot.
chien de paille said…
t'as l'air triste, vaillante, je voudrais pas m'attarder.
j'aurais besoin de quelqu'un comme toi à la maison, pour quelques mois.
après on s'attache, et ça devient du diable en rut.
pas la peine d'insister.
bonne continuation.
swan_pr said…
helenablue: oui bien sur qu'on le peut. mais Sophia, quel véhicule! par ailleurs, ce que j'aimerais explorer, c'est, où se situe la ligne entre le jeu et la sincérité. c'est relativement facile pour une femme de dégager ces attributs, même si on ne les a pas. je crois aussi que c'est typiquement féminin cette tendance à la "diffusion d'image". ce que j'admire de madame Loren, c'est la conscience qu'elle a de sa personne. elle n'a jamais nié ses attributs physiques, au contraire, mais son intégrité, sa force de caractère, sa passion pour la vie et l'amour, elle porte tout ça d'une façon extraordinaire.

chien de paille: t'as l'air triste aussi. merci de ta visite. tu peux t'attarder tu sais.