Skip to main content

Posts

Showing posts from May, 2009
  
  
Ce que tout chercheur d'emploi vous confirmera, c'est que les entrevues, c'est d'la marde. Le cv, la lettre, un gros tas de caca chaud, fumant et puant qu'on porte à bout de bras en tentant de convaincre le futur employeur que ça sent le jasmin.

Et puis au dixième pitch, tu commences à y croire. Mais quand le téléphone sonne pas, pouf, ça recommence à puer.

Moi tout ce que je veux, c'est travailler. Je suis bonne pour vrai! Donne moi n'importe quoi, si je ne connais pas ça, je vais le catcher plus vite que le temps que ça t'aurais pris pour me l'apprendre. Système informatique, logiciels maisons, structure opérationnelle, gimme gimme gimme.

Achalle moi pas avec tes procédures, tes codes d'éthique, tes politiques internes et ton code vestimentaire. Je vais tous les outrepasser de toute façon. C'est pour ça que je suis reconnue. Celle qui fait tout tomber et qui reconstruit pour que ça marche mieux.

J'ai devant moi deux entrevues pour des jobs collées à mes compétences, mes ambitions. Je suis pas mal certaine d'avoir une offre pour au moins une des deux.

Mais avant ça je dois les persuader que c'est vraiment le jasmin que ça sent dans la salle.
  
  
  
  
Qu'est-ce qu'on fait quand on a pas de job mais qu'on a quand même besoin de manger? On renoue avec notre passé de serveuse pour une fin de semaine de trois jours.

Au restaurant du Camping Donald, rien de moins.

Merci papa :) xxx
  
  
  
  
Elle me demande, tu n'es pas pas trop déçue?

Non, j'pas déçue, j't'en tabarnak.

Et voilà que la job de rêve s'est transformée en job de marde pour finir en pu de job pantoute.

Et ça fait près de deux semaines que j'envoie des cv, des dizaines par jour. Les lettres de présentation les plus pointues et bien tournées que je n'aurai jamais écrites. Calvaire.