Skip to main content

Quelques nouvelles

Bon! Une job, qui commence lundi matin. C'est un contrat d'un an et c'est la première fois de ma vie que je me permet une telle insécurité. Mais de toutes mes entrevues, c'est la job que je voulais le plus. Et puis c'est le genre de boîte qui a des ouvertures continuellement, alors j'pas trop inquiète. Le bottom line, c'est que je veux être heureuse au boulot, et je pense que là, je vais réussir à y être.

Des fois j'ai envie d'écrire, mais je dirais que le désir s'est manifesté plus fortement dernièrement. Je m'y remetterai peut-être. J'ai aussi envie de changer de template. C'est cool, le coup d'oeil et tout, mais c'est comme une grosse sloche moitié bleue moitié rouge. Rendue au trois quart je me demande pourquoi j'en ai pris une grosse. Fak. J'ai vu des belles affaires, j'en ai essayé une couple, dont une vraiment trippante avec un side scrolling. Mais ça marchait pas super. Et je ne pense pas avoir envie de passer trois semaines sur un template. En plus je n'ai pas encore passé à WP 2.8, et je ne pense pas le faire tout de suite parce que surprise surprise, ils sont déjà à travailler sur la 2.8.1...Asti.

C'est drôle, je lis une centaine beaucoup trop de blogs depuis mon aggrégateur. Quoique je n'écrive plus, j'ai toujours une petite fascination pour ce que les autres ont à dire. Mais j'avoue que le plus souvent je suis déçue. Certains se prennent vraiment trop au sérieux. D'autres devraient peut-être essayer de se trouver une vie en dehors du net. Sérieux là. Je ne juge pas les gens habituellement. Et je ne critique pas. Mais ces deux dernières semaines ont étées d'un fucking ridicule consommé. L'espace supposemment privé qu'est un blog, l'éthique, la néthique, whatever. Peut-être que dans le fond, c'est juste que ça ne me concerne pas, je sais pas. Mais les débats m'ont laissé une envie de me désabonner de beaucoups de blogs. Ce que j'ai commencé à faire d'ailleurs. Je n'ai vraiment rien à redire, parce que je ne prendrai pas trois heures de mon temps pour écrire ce que j'en pense. Parce que le monde s'en crisse de ce que j'en pense. Et c'est bien correct comme ça.

Je voulais écrire autre chose, mais j'ai oublié. C'est vraiment une drôle de période de ma vie. Les derniers 6-8 mois m'ont fait découvrir bien des choses sur la nature humaine, que je n'avais pas vraiment envie d'apprendre. Des choses que je soupçonnais, et qui m'ont toujours fait me tenir à part. Autrement, la famille, les enfants, les amours, c'est tout ce qui compte. Et l'amitié, quand elle veut bien se présenter.

Comments

Nancy said…
Je m'en crisse pas mais c’est bien correct comme ça que tu penses que je m'en crisse :o)))) Vite mission! Je me croisse les doigts de te revoir bientôt !!! Votre intense amie Olga bordg. Vodka !!
McComber said…
Content pour la job et euh… Petit sourire au paprika !
Je me demandais, je suis venu, j'ai su.
swan_pr said…
Nancy: ça me fera plaisir d'en jaser avec toi autour d'un cornichon... bien trempé de vodka! à bientôt, j'en suis certaine :)

Éric: merci, et pour le sourire aussi!

Renart: bonjour Renart! je suis perplexe, tu te demandais quoi au juste? comment j'allais? ou bien ce que je pensais des trucs qui se passent? et donc par ricochet, tu as su que j'allais bien, ou su que je ne dirais pas ce que je pense en détail?

je te dirai ceci, ici parce que j'aime bien le côté plus personnel des commentaires: à part la grosse vague entrainant la fermeture du blogue d'une demoiselle, il y a, ailleurs sur d'autres blogs, des attaques encore pires, des atteintes à la vie privée encore plus insidieuses et odieuses. j'y lis aussi des insultes, des menaces, etc. je ne veux pas commenter principalement parce qu'une bonne partie de cela m'échappe. enfin, la motivation et l'intention des gens m'échappe. je ne comprends pas (même si malheureusement je dois, comme tout le monde, subir) la méchanceté pure de certains êtres qui apparemment sont aussi humains que nous. voilà pour l'exposé émotif.

pour ce qui est du côté plus théorique, plus réel, j'ai moi-même, comme des milliers, des millions d'autres bloggeurs, eu à composer avec la perte de mon anonymat. en premier lieu d'une façon assez bête, à cause d'une erreur de ma part. cette première fois a failli me coûter mon couple. la deuxième fois, ça été volontaire. de façon progressive, et tout à fait libératrice. la majorité des gens qui passent ici me connaissent dans la vie. si tu t'aventurais dans mes archives Renart, je t'assure que tu y trouverais des tranches de vies aussi, sinon plus, crues que ce que d'autres exposent de façon anonyme. mais tout cela est un choix, et je le respecte. ce qui m'a vraiment impressionnée, c'est l'ampleur que le débat a pris c'est tout. le contenu est fait pour être débattu et c'est très bien. mais à un moment donné, je trouve qu'il faut réaliser que la vie se passe dehors, pas ici. mais tout cela, c'est mon opinion, et je ne veux surtout pas me mettre à dos qui que ce soit. car si je trouve tout cela exagéré, je comprends tout de même les sentiments qui animent, ou ont animés les parties impliquées.
Trader said…
Moi je trouve encore des blogues intéressants. Pas difficiles à trouver, si on se donne la peine.

Ce qui m'embête, ce sont les trolls et les imbéciles. Eux cognent à votre porte... Pas besoin de les chercher...
swan_pr said…
je suis d'accord avec toi Trader. c'est peut-être aussi que j'accumule des vieux fils. de plus, le problème avec les aggrégateurs c'est qu'on devient paresseux, on ne sort plus, alors on explore moins les liens des autres. ce que j'essaie de changer.

pour les trolls, oui, j'ai constaté, et ça me peine vraiment. courage.