Skip to main content

Blast from the past: Jingle This

La vie à cent à l'heure n'y change rien. La faim, l'amour, la mort. Je me permet un repost, parce que ça me tente. Et pis je commence à m'ennuyer solide de mon blog.


Jingle This


Porter un manteau de poil à tous les jours et se frotter aux frileux.


En fumer une dernière, une dernière pour la route, soyons prudents, appelons nez rouge.


Assurons nous que les moins nantis aient à manger et que notre conscience soit pure et tranquille, avec ce sourire en coin du don annuel entendu.


Elle est où ma médaille demande-t-elle avec son manteau de poil et son café équitable.


Son papier d’emballage recyclé perpétuant tout de même la tradition maladive d’humains en manque de guidance.


Des bills fripés dans la boîte aux lampions.
Je vais réciter le notre père, délivrez nous du mal sti. Surout, surout, délivrez nous du mal.


Je vais dealer avec la tentation.


Comments