Skip to main content

(pas) disciplinée

Curieux comment il y a moins de cinq and j’avais une carrière bâtie essentiellement sur ma force de caractère, ma drive, mon leadership et ma rigueur professionnelle. Aujourd’hui, à 41 ans, ces qualités sont reléguées au deuxième rang alors qu’on me sert un avis disciplinaire pour mon mauvais caractère. Un avis avec une date d’expiration. Si les choses ne changent pas d’ici six semaines, je me retrouverai au chômage. J’ai rarement eu plus envie de l’être. Le corporate speak me répugne. Alors que certains me félicitent de mon travail et m’encouragent dans mes initiatives de façon non-officielle, directement au dessus de moi on me tape sur la tête par écrit, parce que je dis exactement ce que je pense, mais surtout, directement aux personnes concernées et pas nécessairement sur le ton de Passe-Partout.

Je n’ai pas envie de changer. Je sais que j’ai très mauvais caractère, et je comprend ce qu’on me demande, mais je n’ai aucune, AUCUNE intention de me conformer. Si je n’ai que ça dans la vie, et bien c’est mon identité. On m’a dit “tu sais, perception is reality”, no shit Sherlock. Ce qu’on m’a appris aussi, c’est que je pourrais être 50% moins compétente et avoir une meilleure attitude (ver-ba-tim) et je ne serais pas dans le trouble dans lequel je suis présentement.

Me voici donc devant un dilemme absolument déchirant. Faker une volonté d’être autre chose pour ne pas offusquer les ostis d'eunuques avec qui je travaille, ou bien simplement attendre que les six semaines passent et me faire montrer la porte.

Comments

DAVE said…
Tellement mon histoire de ces jours :( Just play ball parce que c'est pareil partout. Les Alphas ne sont pas bienvenu en entreprise.
swan_pr said…
Maybe it will be the push I need to really change things at last. Ça fait longtemps que je pense à ça. Tu as raison, les Alphas n'ont pas vraiment de place... J'ai envie de voir si je pourrais pas plutôt me la faire ma place. En dehors de tout ça, par moi-même. En même temps, faut quand même manger, avoir un toit, etc. I don't know. I'm still too pissed to analyse it properly. *sigh* Hang in there you too.
Lorazepam said…
Rebelle! Je t'admire.
MakesmewonderHum! said…
ShieffffT!Bang!Fruiiit!Kaboum!Bzzchlak!Kaboiing,boeng!Boeng! Phiiiiiiiiii! Sorry for the noisy landing of my spacecraft, Alpha-Bravo-Alpha.
Your mission is going about the uneasy pathway between what you've built strong within and life's chaos sending herds of cowards on your crossroads. Dressed and veiled, not only of their "petite" authorities, but of their very own incapacity and weakness. Frustration leads their blindfolded walk, of abusing, prompt at ruling out such live and let live as to difficult to control. Go girl, sort out what's best for the pack, puppies are waiting to learn.
Vincent said…
Ce que j'ai appris de mes patients, c'est qu'il faut parfois apprendre à ne pas faire toute notre vérité pour obtenir ce que l'on veut.

Kafka (Le Procès): «le mensonge est devenu l'ordre du monde».

Oh, il ne s'agit pas de baiser des pieds, que de la ruse.
McComber said…
Pffft. Order out of chaos, la devise des ogres.
Patty O'Green said…
Oh god que je te comprends...C'est tellement vital l'authenticité...Je sais pas quoi te dire d'autre. Je suis une sauvage!
swan_pr said…
Je vous aime vous savez ça? J'ai les meilleurs lectures/amis /commentateurs et les autres bloggeurs devraient être jaloux. J'ai du prendre quelques jours de recul. Des événements et tout. Je suis moins fâchée, mais toujours déchirée.

@Lorazpam: pas autant que mon coeur désire l'être. Et moi aussi je t'admire tu sauras :)

@mmwm!: De la poésie, juste pour moi, qui résonne dans ma tête depuis. Je ne pourrais exprimer comment tes mots m'ont rejoint, dans leur justesse et leur générosité. Merci, simplement.

@Vincent: Oui, je sais bien. Je ne suis pas ce genre de rusée. Je n'y arrive pas. Je ne dirai pas que j'ai TOUT essayé, mais plutôt que j'ai essayé ce avec quoi je suis capable de vivre. mais n'est pas suffisant pour l'autre parti. C'est à suivre...

@Éric: Naonnn tu comprends juste ce que tu veux comprendre ;) J'aime et j'ai besoin du chaos. Mais le chaos a aussi besoin de moi...

@Patty: Bon alors entre sauvageonnes on se comprend :) Voilà, vital. Le reste, ça tue et je suis trop jeune pour mourir!
helenablue said…
Hum, le dilemme est de taille, et toi seule à la solution! Pourtant sans vouloir faire vieille branche je pense qu'il faut tout faire pour préserver son intégrité et prendre les résolutions qui s'imposent! Si tes qualités de franchise et de caractère bien trempé ont servis un temps là, c'est qu'elles peuvent servir une autre cause! Les défricheurs, les empêcheurs de tourner en rond, les visionnaires, les râleurs sont tout aussi indispensables que les suiveurs! J'ai envie de dire, davantage même car ils sont plus rares! La ruse ne peu durer qu'un temps, mince, car quand on est entière et vraie comme toi, elle ne tient pas la route, on a le sentiment de se prostituer et tôt ou tard on le paît!
Je ne crois pas par contre qu'il faille attendre, et subir en regardant la porte, non, je crois qu'il faut agir, mais là encore je ne suis pas à ta place! Néanmoins, décider de ne pas se conformer, décider de la valeur de sa manière d'être et la défendre ailleurs, autrement t'ouvrirait des champs de possibles et te donnerait du baume au coeur!
Finalement, ces gens qui ne peuvent accepter tes talents te rendent le service de voir autrement et d'agir pour toi, pour ton développement et pour ta vie telle que tu veux la vivre, le risque me paraît moindre à côté d'un étiolage de soi qui même au pire parfois! t'es jeune, t'es mordante, t'es pleine de vie, vas-y, cherche d'autres portes à ouvrir et ferme celle-là à grand fracas! Ils ne te méritent pas!
Manon said…
ce que je te comprends. oh que oui! que trop!

je ne sais plus combien de lettres comme ca j ai recu de tu sais qui. heureusement. les grands vents sont passes et maintenant malgre mon sal caractere, on souligne que je suis precieuse a l organisation vu ma capacite a voir et a dire, ect.



je te dirais bien tout plein de choses, mais les autres en haut ont pas mal resume.

sauf que je suis la. anytime. si tu veux en jaser. plus longuement que sur pixels!

je taime madame la sauvageonne rebelle de feu! :) xx
swan_pr said…
Bon, comme toujours me voici avec mes réponses tardives. Toujours besoin de ces quelques jours de recul. Autant ce que j'écris ici me prend toujours quelque temps à pondre, autant mes réponses à vos commentaires demandent réflexion!

@Blue... Comment dire? Ta dernière phrase à première lecture m'a fait éclater d'un rire... mais d'un rire! un beau grand rire franc. Ce que je me disais en marmonant dans ma tête, mais que j'avais envie de clamer à haute voix avec un grand geste dramatique décriant mon outrage!!! Ahhh ce que ça m'a fait du bien! Aussi, oui, oui et oui à tout ce que tu dis. Mais pas seulement qu'au propre. Au figuré également. J'ai dit à quelqu'un hier: Je suis athée, agnostique, appelle ça comme tu veux, mais je ne crois en aucun dieu, religion ou whatever. Mais toujours dans ma vie, au moment où je crois que je n'en peux plus, que le prochain pas ou geste m'achèvera très certainement, il se passe toujours quelque chose qui fait que les choses s'arrangent. Alors me voilà devant un signe. Mais celui-ci me dit autre chose. Il me dit, oui les choses vont changer, mais... N'ATTEND PAS! Tout le chemin que j'ai parcouru ces derniers mois m'ont convaincue d'une chose. Je veux changer ma vie. Je ne veux pas croire, je REFUSE de croire, que les 25 prochaines années seront passées dans un cubicule à vomir mes frustration en attendant mon chèque de paie. FUCK THAT FUCKIN SHIT. Donc. Deux choses. Je tente d'adapeter la situation à MES capacités, tout en entreprenant le défrichage d'un nouveau chemin en parallèle, histoire de pouvoir continuer à payer le loyer et manger... Mais je suis maintenant en mode action, et pas grand chose pour m'arrêter :) Merci pour tes mots fabuleux!

@Manon Oui je sais, tu l'as pas eue facile! qui de mieux pour comprendre! Tu sais, juste de savoir que tu es là et que tu comprends, ça compte beaucoup pour moi. Et là pendant que tu soignes ta cheville dans un brouillard opiacé, je pense à toi et je reste forte :) xxxx