Skip to main content

Notes du temps à venir #1

C'est quand même drôle. La ménopause me faisait peur avant, surtout parce que je craignais perdre ma libido. Mais dans cette nouvelle tempête corporelle je comprends maintenant qu'il y a pire... Ou en tout cas, de plus ennuyeux. Comme c'est là j'en ai vraiment rien à chier de ma libido. J'ai des règles au 40, 30, 15, 25, 35 jours, c'est une surprise constante! J'ai aussi élucidé (par déduction, non par recherches scientifiques) le mystère de la prise de poids... Motherfucking CARBS CRAVING. Pas étonnant. T'es en SPM 24/7.

Je suis épuisée. J'ai mal partout. Je digère mal. Je dors de façon sporadique. J'ai le moton en permanence (pas de déprime, juste d'émotivité... Le soleil m'émeut, les écureuils m'émeuvent, regarder les éboueurs travailler si fort m'émeut). Je suis sortie courir mercredi et j'ai eu de la misère à faire 3km. J'étais ballonnée, racquée, boursouflée... 

Je me dis que tout ça, c'est une sorte de purgatoire. Que je suis dans le pire moment. Que d'ici un an ou deux ça va s'estomper, se stabiliser. Peut-être que je me fais des accroire. Mais comme c'est là, c'est le mieux que je puisse faire pour passer au travers.

Comments